Chargement Évènements

« Tous les Évènements

Hommage à Dominique Laucagne

17 janvier à 17 juin

Prononcé le 4 décembre 2019, lors des obsèques, à l’église de Saint-Antonin.

Dominique nous a quittés vendredi matin, doucement, après avoir lutté courageusement contre sa terrible maladie.

Nous sommes là, autour de sa famille, amis, habitants de Saint-Antonin, chasseurs, gens de Sainte-Victoire, pour rendre un dernier hommage à Dominique et refaire le parcours en sa compagnie au travers de quelques modestes phrases.

Dominique était très attachée à notre commune, à notre pays de Sainte-Victoire, à ses habitants et à ses évènements. Son attachement, elle l’a témoigné d’abord dans l’exercice de ses 3 mandats de conseillère municipale. Elue en 1989 puis en 1995, elle a marqué une pause la mandature suivante, puis elle rejoint l’équipe municipale actuelle en 2014.

Lorsque je l’ai sollicité en 2014, il y a eu un court instant d’étonnement ou de réserve avant que son visage ne s’éclaire, exprimant avant la parole un « pourquoi pas » sincère et joyeux. Dominique était prête pour l’aventure ! Dominique a été notre secrétaire de séance « indéfectible » durant l’actuelle mandature, tant que les circonstances et la maladie n’y ont pas fait obstacle. Ce fait était tellement encré dans notre pratique qu’il est arrivé parfois que la phrase consacrée « Dominique Laucagne est désignée comme secrétaire de  séance » soit portée là où elle ne devait pas l’être. Dominique répondait toujours présente lorsqu’on avait besoin d’aide.

Dominique était très attentive à l’évolution de notre territoire et de notre environnement. Ses interventions au conseil témoignaient de son souci et de son exigence dans la préservation de notre patrimoine et dans la gestion de la chose publique. Le discours était toujours bref et pertinent, le ton pouvait être sec assorti d’un visage sévère, ou ironique, accompagné d’un sourire qui en disait plus que les mots. Dominique avait de l’esprit et pouvait être un zeste polémiste si les circonstances s’y prêtaient.

Forte de la connaissance de l’histoire de la commune, Dominique avait pris en charge l’animation de la Commission Patrimoine avec pour objectif de révéler tous les éléments de notre riche patrimoine communal, bâti, archéologique, naturel. Le chantier a été lancé, mais les soucis et la maladie se sont dressés contre sa volonté.

Femme de culture, elle s’intéressait à l’art dans toutes ses expressions, elle allait d’exposition en exposition, de voyage en voyage et participait chaque année à l’organisation du salon SMART.

Dominique a pu venir siéger en conseil municipal le 5 avril 2018 grâce à l’accompagnement de Michel. Ce fut son dernier conseil. Nous avons pu passer quelques heures avec elle, au bureau de vote, lors des élections européennes de mai 2019, grâce à l’aide de Ludovic et de Georges. Dominique ne ratait pas une élection, un bureau de vote, une table de scrutateur. Ce fut son dernier scrutin !

On ne peut évoquer la vie de Dominique sans évoquer la chasse et Suberoque, 2 passions indissociables qui l’ont marquée depuis son enfance, la chasse faisant partie de l’histoire et de l’esprit de Suberoque.

Le domaine a accueilli les activités de la Fédération départementale des chasseurs pendant des décennies et Dominique était de toutes les manifestations officielles de notre fédération, témoignant de l’esprit de ce lieu exceptionnel : assemblées générales des chasseurs, journées des administrateurs, concours Saint-Hubert, et bien d’autres. Suberoque dans l’écrin de Sainte-Victoire, quelle magnifique image pour la chasse !

Sa passion pour la chasse l’a naturellement conduit à être parmi les membres fondateurs de notre association communale de chasse, crée en 1988, et dont elle a été secrétaire pendant plus de 10 ans.  Elle était avec nous, avec Paul Dubois, président de la société de chasse du Tholonet, pour soutenir la belle initiative du Père Gontier, « la messe des chasseurs », à laquelle elle s’associait chaque année. An nom de tous les chasseurs, merci Dominique pour l’accueil chaleureux que tu leur as réservé, pour le soutien et l’amitié que tu leur as porté.

Suberoque, territoire de chasse mais aussi territoire emblématique de la face sud de Sainte-Victoire, ouvert aux amoureux de la montagne, au public. Telle a été la volonté de la famille Laucagne depuis 1922. Suberoque est resté un joyau de notre territoire, protégé, sanctuarisé pendant près d’un siècle, par la volonté du propriétaire éclairé et vertueux. Dominique, amoureuse de la nature et du domaine, a été l’interprète fidèle de cette volonté, l’interlocuteur attentif et exigeant d’une demande sociale  de plus en plus prégnante. Femme du terroir, empreinte d’un bon sens à toute épreuve et d’une  rigoureuse  conscience  des  responsabilités,  Dominique, la Demoiselle de Suberoque, entendait cette demande mais exigeait le respect de la propriété et du propriétaire. Sage exigence pour la préservation du site. Je me fais le porte-parole de tous les usagers de la montagne pour dire tout le respect et toute la reconnaissance dus à  Dominique et sa famille pour leur attitude et leur action.

Que les  proches  de Dominique sachent combien sa  disparition  nous attriste   et   combien   nous partageons leur   peine.  Car  avec  sa  disparition,  c’est  une  page  de  l’histoire  de  notre commune  qui se tourne, à jamais.

Adieu Dominique, adieu notre Demoiselle de Suberoque bien aimée.

Christian Delavet

Détails

Début :
17 janvier
Fin :
17 juin